Comment mobiliser les financements dans le cycle d’un projet d’infrastructures?

Tel est le thème de la conférence qui a été animée ce matin, à l’ANPI-Gabon, par Monsieur Cedric MBENG MEZUI, un des financiers gabonais de renommée internationale. Sa communication propose des pistes de solutions pour combler le déficit de financement de nos infrastructures, car l’essentiel des financements, dans le cas du Gabon comme en Afrique, est assuré par des ressources publiques (internes et externes), avec une participation embryonnaire du secteur privé. Il est donc impérieux de mobiliser de nouvelles sources de financement et des mécanismes innovants pour bénéficier des investissements privés. Pour ce faire, le conférencier recommande : de mobiliser tout le spectre de l’aide au développement ; d’élargir le spectre des instruments de financement et la base des investisseurs ; de renforcer l’expertise dans le développement des projets ; d’améliorer la gouvernance économique, en visant une note de crédit de premier rang « investment grade » ; etc., pour combler le déficit de financement des infrastructures en mobilisant les capitaux nécessaires.
W.M