Huit recommandations retenues à la 2nde édition des Assises de Régulation du Secteur des Assurances au Gabon.

Du 1 au 3 mars dernier, s’est tenue la 2ème édition des Assises de régulation du secteur des assurances, à Libreville, sous le thème : « L’amélioration de la cadence de règlement des sinistres », organisée par le Ministère de l’Economie, avec la participation des plus hautes autorités gabonaises et de nombreux experts internationaux du domaine et des professionnels et toutes les parties prenantes de la chaîne de règlement des sinistres. Cette deuxième édition avait pour but d‘optimiser la régulation du marché gabonais des assurances, à travers l’identification des facteurs bloquants qui affectent et freinent la chaîne de règlement des sinistres.
Parmi les recommandations retenues pour assainir le marché des assurances, on peut, entre autres, retenir: « la mise en place d’un constat amiable » pour les sinistres automobiles ; « la fixation des délais de transmissions des rapports d’expertises », dans un temps plus raisonnable ; et de « la réduction de la chaîne de validation du règlement des sinistres », pour ne citer que celles-là.
Il faut également noter que le secteur de l’assurance dispose d’un énorme potentiel qui peut davantage offrir aux opérateurs économiques et investisseurs les garanties afin de prendre plus de risques dans l’économie, en y investissant encore plus, sans s’inquiéter.

W.M