Lancement officiel de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA)

Signé par 44 chefs d’Etat et de gouvernements africains pour la création d’un marché commun, la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) favorisera l’ouverture, sur le continent, d’une zone d’union économique, avec un potentiel de 1,2 milliard de consommateurs. C’est un projet majeur pour les pays d’Afrique Centrale qui permettra la création de nombreux emplois, une croissance plus inclusive pour les pays membres, ainsi que le renforcement de la compétitivité africaine, en plus de stimuler le commerce intra-Africain. La mise en place de la ZLECA permettra également la suppression des barrières tarifaires et douanières entre ces pays. L’ensemble de ces mesures favorisera l’intégration continentale africaine, à travers une émergence économique de l’Afrique dans le concert des Nations et dans une économie davantage mondiale et globalisée en constante mutation.
Des mesures de suppression de visas d’entrée sur les territoires nationaux des pays signataires sont d’ailleurs actuellement en cours, afin de favoriser la libre circulation des personnes et des biens.
W.M