L’ARCEP annonce une baisse de 63% du coût de l’internet.

Grâce à l’objectif stratégique 17 du PSGE qui est de « Faire du Gabon un pôle régional de l’économie numérique et de la communication » et aux politiques menées par les autorités gabonaises dans ce domaine, l’économie numérique du pays s’est considérablement développée, du fait de sa dynamique depuis 2010, offrant ainsi de nouvelles opportunités aux populations et particulièrement à la jeunesse gabonaise. Pour exemple, le dernier rapport de statistiques de l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP) du Gabon annonce une baisse de 63% du coût de la connexion internet au public au Gabon. Ceci, grâce aux infrastructures numériques de qualité, à l’accès aux licences technologies (3G/4G) et à l’amélioration de la compétitivité des entreprises exerçants dans ce secteur au Gabon. Au niveau de la politique des prix, il y a désormais :
 Gabon Télécom / Libertis qui vend à 4 000 FCFA 1 Go(pour 30 jours de validité de crédit), au lieu de 10 000 FCFA;
 Airtel à 4 000 FCFA 1 Go(pour 30 jours de validité de crédit);
 Moov à 4 000 FCFA 1 Go(pour 30 jours de validité de crédit).
La dynamique du secteur des communications, le développement fulgurant du mobile-money et le cadre institutionnel favorable du pays place désormais le Gabon, selon l’Indice de Développement de Internet de novembre 2017, à la 6ème place du continent africain.

W.M