Le Comité d’Orientation d’AFRITAC Centre organise sa 20 ème session depuis ce matin à Libreville.

Etabli depuis 2007, le Centre régional d’assistance technique du Fonds Monétaire International(FMI) pour l’Afrique centrale (AFRITAC Centre), qui a pour but d’aider les pays de la région à renforcer leurs capacités, d’assurer une gestion macroéconomique efficace et pour encourager une meilleure intégration de la région dans l’économie mondiale, est actuellement en conclave depuis ce matin. Il s’agit, pour AFRITAC Centre, de renforcer les capacités institutionnelles et humaines dont disposent les administrations publiques pour une gestion efficace des finances publiques, le maintien des systèmes financiers fiable et la production des statistiques macroéconomiques de références. Rappelons que ce Centre compte 9 pays d’Afrique centrale :Burundi, Cameroun, Guinée équatoriale, Gabon, République Centrafricaine (RCA), République du Congo (Congo), République Démocratique du Congo (RDC), Tchad, et depuis Novembre 2017 Sao-Tomé et Principe.
Sous la présidence Ministre de l’Economie de la Prospective et de la Programmation du Développement durable du Gabon, pour une durée de 2 ans, ses activités s’articulent autour de six domaines qui posent des défis de politique économique communs aux pays membres : administration des recettes, gestion des finances publiques, supervision bancaire, statistiques des prix à la consommation et de comptabilité nationale, statistiques des finances publiques et gestion de la dette. Cette 20ème réunion s’articule essentiellement sur la présentation des reformes économiques engagées par le Gabon et l’apport d’AFRITAC Centre, ainsi que sur l’adoption des travaux statutaires lors de la dernière réunion à Kinshasa en mars 2017. Les travaux prendront fin cette fin de journée.
W.M