Le dispositif de santé maternelle et infantile renforcé

Sur une superficie de 17 5000 m², le chantier du Centre Hospitalier Universitaire Fondation Jeanne Ebori (CHUFJE) est entré dans sa phase d’achèvement.
Pendant près de 3 ans, l’ancien hôpital Jeanne Ebori désaffecté depuis de nombreuses années a connu des travaux de réhabilitation menés par le groupe autrichien VAMED pour renforcer ses capacités d’accueil et la qualité des soins obstétriques, gynécologiques et pédiatriques.
Le CHUFJE dispose de 2 unités de soins intensifs et d’une poupounière de 30 lits, en plus des prestations classiques qui seront offertes aux patients. Outre le service de radiologie équipé d’un scanner et d’un bloc opératoire aux normes internationales, il dispose d’une maternité de 50 lits, d’une salle de réveil et d’une unité pédiatrique de 25 lits, en plus de 12 en soins intensifs.
Cette nouvelle infrastructure hospitalière permettra d’offrir un service de qualité aux mères et aux enfants qui représentent des populations vulnérables. Le CHUFJE avec une capacité d’accueil importante a vocation régionale dans la province de l’Estuaire qui concentre près de la moitié de la population du Gabon.