le Plan de Relance de l’Economie (PRE), validé au conseil des ministres du 19 mai 2017

Le Gabon affronte depuis l’année 2015, les affres de décélération de la croissance de son
économie et ses inéluctables conséquences sur le rythme de mise en œuvre du Projet de
société du Président de la République, Chef de l’Etat.
Pour y faire face, l’adoption du Plan de Relance de l’Economie (PRE), au dernier conseil des
ministres du 19 mai 2017 permettra de ramener le déficit budgétaire à un niveau inférieur à 3
% du PIB dans les trois (3) ans, d’atteindre un taux de croissance moyen proche des
performances enregistrées entre 2010 et 2014, de renouer avec un solde positif de la balance
des paiements, afin de reconstituer les réserves monétaires extérieures et ainsi rétablir une
bonne couverture de notre monnaie et de ramener l’encours de la dette à un niveau inférieur
ou égal au plafond stratégique établi par le Gouvernement.
Et pour y arriver le PRE, structuré autour de cinq (5) grands programmes, entend : optimiser
les recettes et le financement de l’économie, maîtriser les dépenses publiques, améliorer la
compétitivité des filières forêts-bois, agriculture, pêche, tourisme, mines, hydrocarbures,
habitat, travaux publics et économie numérique, améliorer également le cadre des affaires,
ainsi que la qualité des services aux citoyens.