L’effort de solidarité nationale se poursuit avec la prise en charge gratuite de plus de 14000 soins d’accouchements à ce jour.

Depuis 2010, les services publics de santé sont devenus plus accessibles aux populations, avec plusieurs services médicaux de base gratuits.
14000 soins d’accouchements ont gratuitement été pris en charge, 7 mois après le discours à la Nation, le 31 Décembre 2017, du Chef de l’Etat. Il faut dire que le renforcement de l’accompagnement médical pour les naissances qui concernait 90% des femmes qui accouchaient entre 2012 et 2017 l’est à 100% aujourd’hui, soit l’un des taux les plus élevés du continent. Ce qui contribue davantage à la réduction du taux de mortalité infantile.
Au sujet de la mise en place d’un réseau de cliniques mobiles, également annoncée lors du même discours, il est à noter la livraison des 4 premières unités de soins sur les 20 qui avaient été commandées.
Malgré un contexte économique difficile, les autorités gabonaises s’attèlent à rendre plus équitable, plus cohésif et plus solidaire les politiques publiques en matière de santé, pour une meilleure prise en charge des soins de ses populations vulnérables.
W.M