Vers une agriculture durable au Gabon.

Par le Plan Stratégique Gabon Émergent qui a été initié en 2009, le Gabon a connu la plus grande vague d’investissements agricole et agro-industrielle de son histoire, ces dernières années : le Projet de Développement et d’Investissement Agricole au Gabon (PRODIAG), qui accompagne  le développement de l’agriculture périurbaine et des savoir-faire agricoles dans le pays ; d’importants investissements dans l’hévéaculture et le palmier à huile, qui le positionne désormais comme potentiel 2ème producteur en Afrique ; et le programme GRAINE, qui est une offensive à la dépendance alimentaire et favorise le retour à la terre des Gabonais. Grâce à cette politique, on note des résultats encourageants, notamment plus de 10% d’emplois créés dans le secteur, une amélioration de l’impact de l’agriculture sur le PIB et une augmentation des terres arables , pour ne citer que ces exemples.

L’objectif étant de « pouvoir réduire de 75% les importations de produits et de denrées alimentaires d’ici 2023, et cela, sur la production animale et la production végétale », selon le Ministre de l’Agriculture. On peut donc dire que le Gabon est sur une bonne voix et en phase d’atteindre l’autosuffisance alimentaire sous peu.

 

W.M